Fraud alert / Alerte fraude

Léon Grosse Company and his subsidiaries are a victim of identity frauds. Due to several attempted frauds and scams, we recommend you the utmost vigilance.

Léon Grosse Company never orders goods from not referenced suppliers by phone. Our suppliers are selected by strict procedures of purchase.

In case of doubt, thank you to leave us a message to: fraudes@leongrosse.fr


Léon Grosse et ses filiales font l’objet d’une tentative d’usurpation d’identité. En raison des nombreuses escroqueries et tentatives d’escroquerie, nous vous recommandons la plus grande vigilance.

Léon Grosse ne démarche jamais des fournisseurs non référencés par téléphone. Ses fournisseurs sont sélectionnés suivant des procédures d’achat.

En cas de doute, merci de nous en informer à l’adresse suivante : fraudes@leongrosse.fr

Retour aux actualités

Focus sur les Diesels d’Ultime Secours de Gravelines !

Située au bord de la Mer du Nord, la centrale de Gravelines est la seule en France à avoir 6 réacteurs en fonctionnement. Chaque bâtiment DUS étant rattaché à un réacteur, LGN construit donc 6 bâtiments au total.

Les chantiers des DUS 1 et 2 ont déjà commencé avec la réalisation des radiers (une des premières étapes de construction) et continuent avec l’élévation des voiles RDC/R+1.

De l’autre côté de la centrale, les chantiers des DUS 3, 4, 5 et 6 ont débuté en juillet 2016 et les équipes terminent actuellement les dalles terrasses. Une fois terminés, ces bâtiments mesureront 25 m de haut !

Maintenir le réacteur en activité et en sécurité

« La principale fonction de ces bâtiments DUS est de maintenir le réacteur en activité et en sécurité, lors d’un séisme, d’une tornade ou d’un tsunami, grâce au groupe électrogène dont il est équipé », précise Kévin Geneau, Responsable de site LGN, rattaché aux agences de Rouen et d’Amiens.

Chaque DUS repose sur 8 appuis parasismiques de 3 tonnes pièce assurant la stabilité et la sécurité du bâtiment.

Ces travaux s’inscrivent dans le cadre du Grand Carénage d’EDF, un projet qui consiste à rehausser le niveau de sécurité des centrales pour permettre d’allonger leur durée de vie, suite à l’accident de Fukushima en 2011.

L’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) a donné comme instruction de finaliser la connexion des DUS aux réacteurs des centrales au plus tard d’ici fin 2018, faute de quoi les réacteurs associés seront arrêtés.

Découvrez le reportage de France 3 Régions à Gravelines : Visionner la vidéo

En savoir + sur LGN ?

Léon Grosse Nucléaire réalise actuellement 20 bâtiments abritant des Diesels d’Ultime Secours sur les centrales nucléaires de  Cattenom (4 unités), Dampierre (4 unités), Chinon (4 unités), Gravelines (6 unités) et Chooz (2 unités). LGN pilote également des affaires avec d’autres clients du nucléaire comme l’ANDRA, le CEA ou AREVA.